Conclusion

Nous pouvons donc conclure qu'il est physiquement impossible d'étre englouti par les sables mouvants, a part dans le cas du Mont St-Michel où la marrée montante peut étre mortellel. En effet la densité du sable est d'environ 2g/cm³ et celle d'un humain ou d'un animal de 1g/cm³. Et la poussée d'Archimède nous apprend que l'on ne peut pas se noyer dans un milieu plus dense que nous.

 

 

           

 

Celui qui se trouve pris au piège doit faire preuve de patience : au bout d’un certain temps les particules se stabilisent et le corps en partie immergé remonte un peu vers la surface…. 

  Les sables agissant comme un ciment, il faut cesser tout mouvement brusque et reliquéfier les sables bloquant les membres, ou alors se faire tirer par un … chameau. 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site